Description

Berlingots & Muscadet, ce n'est pas le résumé d'un repas nantais, c'est ce qui fait connaitre Nantes et sa gastronomie.
C'est bien beau, mais il y a plus que ça à voir et gouter dans la ville.

Les bons restos, gargottes et autres boutiques pas toutes cachées mais pas toujours dans la lumière méritent (ou pas) qu'on s'y attarde.
Prenez votre panier, une serviette, c'est bien le minimum à faire, la route pour tout découvrir est longue.




lundi 4 mars 2013

L'Instinct Gourmand

Plan : 14 Rue Saint-Léonard, 44000 Nantes, France



Disons-le tout net, la rue saint Léonard n'est pas la plus sexy de Nantes. Sauf si on aime les luminaires glauques à l'écart du passage des badauds. Mais je suis un homme, fort, et voir un resto foncièrement convivial, une espèce de grande table d'hôtes en ville ça me plait. ça flatte toujours mon petit ego d'être accueilli comme un roi chez moi.

Muy bonito, señor, mais quel resto ? Un bistrot de ville, bien tenu, sans chichis ni paillettes, mais dans un esprit moderne. Si ils me prennent par les sentiments, déjà, qui suis-je pour résister ?
Surtout quand les échos (et pas ceux de la savane) sont bons.



L'accueil est prévenant, et cela se vérifiera tout au long du service, notamment lorsqu'il s'agira de répondre aux demandes de changement de plat de manière impromptue. ça fait office de test déguisé, mais on n'a pas réussi à mettre le patron en rogne...

En amuse-bouche, un velouté de potimarron légèrement relevé, toujours agréable par les temps qui courent (et que l'on ne rattrape jamais). L'attention est louable, même si je suis toujours plutôt sceptique de l'usage dans cette gamme de restaurants plus gourmands que gourmets.



Sur le menu, pas de forfanteries, trois entrées, plats et desserts proposés à la carte du soir, écrite sur un tableau. Vous avez été à l'école ? Tant mieux, les restaurateurs, si ils portent un tablier, poussent maintenant le vice jusqu'à réciter les travaux du soir par le menu. A quand les colles pour les clients pas sages ? :)

Saint Jacques snackées
Place à des bons produits mis en valeur, le foie gras, la Saint-Jacques ou les champignons en risotto (entrée ou plat selon l'envie et la taille voulue).
Quand c'est bon, on fait simple, et si je ne voue pas un culte au chou-fleur (loin de là, même :o), le mariage avec des saint-jacques revenues d'on ne sait où passe crème (dédicace à toi, le jeune qui m'écoute).

Risotto aux champignons
       
Foie gras (c'était facile)
Les plats sont un peu l'inconnu du resto, lisiblement peu imaginables, visuellement classiques, et gustativement inégaux.
Ballotine de canard, Lotte et quinoa aux agrumes ou carré de veau au programme du jour.

En ces temps incertains d'origine des produits, mon veau respirait le veau. Enfin respirait... Un bon morceau bien cuit, plutôt bien accompagné même si je ne suis pas très fan des légumes mi-cuits mi-raisin.
Carré de veau
Ballotine de canard
Le canard m'a un peu déçu par contre, dans sa farce qui n'avait pas trop de goût et aussi dans sa cuisson un peu sèche. L'accompagnement a été changé mais le plat semblait trop lourd, pas assez digeste. Dommage.

Par contre, la lotte a eu le prix de la soirée car les agrumes étaient bien présents, le quinoa ne manque pas d'originalité comme accompagnement et la cuisson était luisante, c'est à dire pas piquée des vers. Vous noterez sur mes photos floues le dressage assez peu orthodoxe de l'assiette ;)
Lotte et quinoa
Si les plats étaient un peu variables, les desserts sont tout autant classiques mais un peu plus "équilibrés".
Le fondant fond, le tian tian et le mariage mangue-ananas fait plutôt de belles étincelles.


Le fondant est servi avec une glace au lait (plus qu'un sorbet mais le doute restera...), plutôt une idée sympa, mais plutôt une idée un peu sucrée. En tout cas, il n'a pas fait long feu, c'est l'essentiel.
Mon dessert aussi, ni trop sucré, ni trop acide, c'est le plat que j'ai préféré, tout en légèreté.

Tian acidulé
Pour faire simple, c'était plutôt un bon repas, pas de ceux qui vous marquent foncièrement, mais de ceux que vous appréciez en bonne compagnie et qui agrémentent vos soirées.
Si le service est vraiment prévenant et agréable, je préfère personnellement dans cette gamme de restos assez répandue sur Nantes "le bouchon" ou encore "les enfants terribles", mais ça n'est que mon avis et mon ressenti pour cette fois.
Je suis pourtant sûr qu'une fois la mire réglée, un peu de luminosité et d'assurance dans l'originalité des plats, le restaurant deviendra une valeur assez sûre !

A vous de vous en faire une idée maintenant.

Les prix : 15€ le midi pour une formule complète ou 12€ pour deux plats
le soir menu-carte avec plat 17€, E+P ou P+D 25€, E+P+D 28€ (bizarrement étalé)

14 rue Saint Léonard - 44000 Nantes
02 40 47 41 64 ou info@linstinctgourmand.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire