Description

Berlingots & Muscadet, ce n'est pas le résumé d'un repas nantais, c'est ce qui fait connaitre Nantes et sa gastronomie.
C'est bien beau, mais il y a plus que ça à voir et gouter dans la ville.

Les bons restos, gargottes et autres boutiques pas toutes cachées mais pas toujours dans la lumière méritent (ou pas) qu'on s'y attarde.
Prenez votre panier, une serviette, c'est bien le minimum à faire, la route pour tout découvrir est longue.




jeudi 27 décembre 2012

Le bouchon

Plan : 7 Rue Bossuet, 44000 Nantes, France
Comme vous l'avez remarqué, je suis un peu moins présent sur le front des restaurants ce mois-ci, pour plusieurs raisons. D'abord, ça n'est pas toujours évident de trouver une nouvelle adresse qui vaille la peine d'être décrite, certains restaurants ne veulent pas être référencés sur les blogs (Monsieur le Baron-Lefèvre, bonjour), et la période de Noël est peu propice aux dépenses tous azimuts. Malgré ce temps de crise qui couve, il reste des endroits à découvrir, comme ce "Le bouchon", dont je suis ressorti très agréablement surpris !!  


Cadre & Service  

 vous le verrez sur les photos, le cadre est vraiment tamisé, quelle que soit la salle que vous choisissez. Car oui, il y a 2 salles et demi :) Une salle ambiance presque lounge, aux tons foncés mais très agréable et chaleureuse, une petite salle plutôt faite pour accueillir un groupe, et une salle plus lumineuse mais toute aussi tamisée au fond où, comme vous le voyez, des voilages séparent les tables. Très original, bien pensé, je valide sans réserve.
Salle "blanche"
D'ailleurs, n'hésitez pas à choisir la salle de votre choix lors de la réservation ! L'accueil est prévenant, vous installe tranquillement, et met à l'aise. L'organisation est assez étrange, trois personnes différentes venant nous servir au cours du repas, mais bien rodée, car on n'attend pas vraiment les plats et la gentillesse est de mise.

 Pour la carte du soir, courte, on se rabattra sans peine sur les sélections du soir en menus, de deux sortes et demi ici aussi. La carte offre moins d'intérêt, mais peut servir les appétits légers, pour une trentaine d'euros et deux plats. Oui, quand même.
Sinon, le menu à 26€ et celui à 30€ sont intervertibles et vous en créent un nouveau à ... 28€ ! Bien joué, les dindes, marrons et huitres ne vous ont rien fait perdre de votre bon sens :)

Plats  

Sur chaque menu, un choix unique, ce qui laisse le minimum de choix, mais on se rattrape sur la fraicheur des produits, qui, mine de rien, se sent sur chaque plat. (si, on peut !).
Vous excuserez, ou pas, la qualité des photos, qui par une lumière tamisée de nuit sans lune, ne rendent pas hommage au lieu.

Saint-Jacques
En entrée,  je choisis les Saint-Jacques rôties, crème de châtaigne et velouté de potiron. Très bel accord, simple, de saison et parfaitement assaisonné. Sinon, on peut également se porter sur la mousse figue et balsamique, Serrano et chèvre ci-dessous. La présentation est sérieuse, le goût y est aussi. Peut-être moins d'originalité dans ce plat.
Mousse figue et serrano.
En plat, le filet de daurade rôti, velouté de crustacés et légumes remporte les suffrages, avec une cuisson vraiment très précise ! Le poisson est tendre, encore brillant et s'accompange bien de ces légumes période pré-fête. Sinon, le punta de lomo sauce aigre-doux, épinards et patates douces offre un joli contre-point un peu exotique à la carte.
Daurade
Mousse deux chocos
Les desserts sont simples, et pourtant un peu lourds si on en juge la difficulté à les finir. Mais la gourmandise vient sans mal à bout de ce sablé aux pommes et de cette mousse aux deux chocolats, assez fine, mais un peu écœurante au final.
Je ne regrette pas le côté gourmand d'un dessert, mais là, j'ai eu du mal à en venir à bout. On va mettre ça sur le compte des fêtes qui venaient.
La qualité est pourtant là, il n'y a pas de faute de goût mais on ressort repu de ce petit parcours gourmand :)
Sablé bien garni


Prix & intérêt
Si le prix est dans la fourchette haute des restaurants nantais, le cadre est aussi à l'avenant, le service joue la carte complice et vient vous demander votre avis et vous parler de leurs choix après le repas.
ça n'a l'air de rien, mais moi, ça me plait et ça compense en partie un rapport qualité-prix qui n'est pas indécent.
Un mot sur les vins au verre, en nombre assez restreint, mais plutôt bons. Le prix sont sur la moyenne haute, compter 5€ le verre environ (En guise de devoir de vacances, vous me calculerez le prix moyen d'une bouteille avec variance, écart-type et tout le tralala).

Ce n'est d'ailleurs pas forcément le le restaurant que je conseillerais si on recherche de la gastronomie, même si les plats sont très bons, mais plus pour une occasion conviviale ou en petit comité.

A noter, ils ont un patio pour l'été, un peu ombragé, plein centre, il FAUT que je l'essaie !!
Seul regret, pas de site internet ou de Facebook pour suivre leurs actualités...

Le Bouchon
7 Rue Bossuet
Tél : 02 40 20 08 44


Aucun commentaire:

Publier un commentaire